Stage à visée Humanitaire

à Madagascar

 

Février 2018

17 étudiants en BTS Prothésiste Orthésiste

Notre association : 

Réseau d'Echange de Compétences en Podo-Orthèse et Prothèse-Orthèse

en BTS prothésiste-orthésiste

 

Nous sommes 16 étudiants

à l'Institut Supérieur et

Technologique Montplaisir

à Valence (26).

Notre formation

Le titulaire du BTS Prothésiste -Orthésiste est un professionnel de santé, spécialiste des appareillages orthopédiques (prothèses et orthèses).


Durée de formation  : 3 ans


Nombre d'heures stage en entreprise : plus de 30 semaines en 3 ans.


Les principales matières :

  • Travaux pratiques (réalisation d’orthèses et/ou de prothèses)
  • Technologie des matériaux
  • Technologie de spécialité
  • Sciences appliquées (mathématiques-physique-chimie-biomécanique)
  • Connaissances médicales (anatomie, physiologie, pathologies)
  • Anglais
  • Gestion et Législation

Notre établissement

Directeur  d'établissement : M. Pons

Responsable de cycle : M. Archinard


L'établissement propose le BTS prothésiste-orthésiste, c'est l'un des cinq établissements formateurs dans le monde à être accrédité par l’International Society of Prosthetic (ISPO).

L'association RECIPPO

 

 

 

 

Son rôle est d'établir un lien entre le monde étudiant et le monde professionnel. Elle aide aussi à la gestion de projet de stage humanitaire de notre établissement.


Portraits des étudiants

Cloé

" Je m'appelle Cloé, j'ai 18 ans et je suis passionnée par l'orthopédie depuis plusieurs années. J'ai obtenu mon bac S juste avant d'intégrer la formation.

Mon tout premier stage s'est déroulé à Nancy, en Lorraine.
J'ai pu observer et participer à la fabrication d'une prothèse pour un amputé tibial (fabrication en 2j). L’emboîture du moignon est faite en fibres de carbone : ce sont plusieurs couches de fibres qui sont liées entre elles grâce à une résine spéciale. L’emboîture est ainsi très résistante et légère.
Le pied prothétique est ensuite fixé à l’emboîture. On ne le voit pas sur la photo mais le pied est en fait une lame de carbone très résistante permettant le bon déroulé du pied lors de la marche.
Cette prothèse est réalisée pour une personne active, qui veut aller sur tous les terrains sans contraintes ! "

Clément

"Je m'appelle Clément, j'ai 20 ans et je suis originaire de Franche-Comté. J'ai effectué deux ans de faculté de médecine pour être kinésithérapeute avant de me tourner vers le BTS orthoprothésiste. 

Je vous présente mon premier appareil fabriqué dans la société PROTEOR à Besançon (25) en une demi-journée. Je me suis occupé du thermoformage, de la découpe, du ponçage du plastique et de la finition de l'appareil.
Ce corset permet un soulagement des vertèbres lombaires (au niveau de L3 pour les puristes)."

Héloïse

Je m’appelle Héloïse, j'ai 19 ans et je suis originaire de Dijon. Diplômée d'un bac ST2S (Sciences et Technologies de la santé et du social) j'ai toujours été attirée par le monde de l'orthopédie et de la rééducation. J'ai d'abord suivi une Prépa d'un an au métier d'ergothérapeute avant d'intégrer la formation de prothésiste orthésiste.

Mon premier stage était à PROTEOR Dijon (21) ou j'ai eu l'opportunité de réaliser en toute autonomie une orthèse de bras pour un jeune garçon suite à un accident. J'ai pu alors m’exercer au thermoformage, montage d'articulations de coude, rivetage et finitions de l'appareil.
Ce dernier devait allier fonctionnalité (gain d'amplitude articulaire suite à une rétraction) et esthétisme (souhait du patient d'une orthèse très colorée).

 

 

Amélie

"Je m'appelle Amélie, j'ai 19 ans. Après mon bac S, je suis directement entrée dans l'école d'orthoprothésiste. Je connais la profession d'ortho-prothésiste depuis mon enfance et maintenant, je tente d'en faire partie.
Je suis originaire de Montélimar et fais de la musique.
Voici l'un des appareils fabriqué dans l'atelier où je fais mon premier stage. Voici donc une prothèse fémorale, j'ai réalisé l’emboîture (partie qui contient le membre résiduel) en carbone et résine colorée couleur chair. N'ayant jamais travaillé sur les proportions du galbe de la jambe, j'ai assisté le chef d'atelier dans le sculptage de la mousse qui permet de redonner du galbe à la jambe prophétique (raison d'esthétique). "

Lucie

Voici Lucie, 19 ans elle connait l'orthopédie depuis peu à travers ses recherches d'orientation. Elle est tout juste diplômée du bac S.

Elle a passé son premier stage dans une entreprise à Caen ou l'équipe est très accueillante, lui ayant permis de réaliser presque entièrement un corset sous la surveillance d'un technicien. Ils lui ont également confié de nombreuses autres tâches pour la familiariser avec le métier. L'appareil qu'elle souhaite vous présenter est un « corset de Caen ». Ce corset, contrairement aux autres, possède un appui en mousse de plusieurs couches intégrées entre le plastique et le plastazote (mousse rose de l'image). Ce corset est spécialement conçu pour les scolioses à une seule courbure. La colonne vertébrale de la patiente forme un " C ".

Elle a pu apprendre et réaliser ce corset avec l'ortho-prothésiste qui l'a pensé et conçu.

Maurine

Voici Maurine, 21 ans actuellement en première année de BTS Orthoprothésiste.
Attirée depuis toujours par le monde du paramédical et plus particulièrement par cette profession. Avant d'intégrer l'école, elle a effectué deux années en faculté de biologie.
Elle a fait son premier stage à " Lecante Ortho Sud " à Marseille.

Elle a eu l'occasion de participer à la fabrication d'un corset Garchois (ci-contre).
Ce corset a pour objectifs de réduire et maintenir les scolioses paralytiques, notamment dégénératives pour conserver au mieux la fonction respiratoire en maintenant la cage thoracique dans la meilleur posture possible.
En outre, elle a pu s'exercer au thermoformage et s'occuper en toute autonomie des découpes, du ponçage et de la finition de cet appareil à l'esthétique particulier .

Quentin

Voici Quentin, 21 ans , diplômé d'un Bac ST2S. Attiré depuis toujours par les relations humaines et le rapport au patient, il a découvert le métier grâce à ses épreuves anticipées du Bac, dont le projet portait sur les lames de courses et les prothèses .
Egalement passionné de dessin il réalise pour le projet logos et supports graphiques.

Il a effectué son stage au sein de l'entreprise Chabloz orthopédie à Mâcon. L'appareil qu'il vous présente est une botte bivalve destinée à une patiente de 18 mois née prématurément à 6 mois de grossesse. Elle souffre d'une neurofibromatose de type 1, pathologie dégénérative qui lui déforme l'os du tibia depuis plusieurs mois, causant une forte déformation qui pourrait à terme causer une fracture.
Le but de cet appareil est de maintenir et de ralentir au maximum la déformation de l'enfant afin d'éviter une fracture avant ses 3 ans qui pourrait avoir de graves conséquences, du fait de l'ossification particulière chez l'enfant atteinte. L'importance de cette botte est double puisque l'enfant est en plein apprentissage de la marche malgré son handicap.
Quentin a donc pu suivre et intervenir sur l'appareil du début à la fin de sa fabrication. 

Lisa

Je m’appelle Lisa, j’ai 24 ans. Je suis originaire du sud de l’Ardèche et passionnée par de nombreux sports tels que le kayak et la voile. J’ai effectué un Master en Sciences du Mouvement Humain à Montpellier avant de revenir à la profession d’ortho-prothésiste qui m’attirait depuis bien longtemps ‼

Je vous présente un corset Garchois réalisé dans les ateliers du groupe Lagarrigue à Clichy-sous-Bois où j’ai eu le plaisir d’effectuer mon premier stage. Durant ces quelques jours j’ai suivi les conseils et reproduit les gestes des techniciens d’atelier en charge particulièrement de la réalisation des corsets Garchois.
Le corset Garchois est un corset bien spécifique. Il a été mis au point dans les années 60, à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches, pour traiter les scolioses paralytiques.
Ce corset réalisé en matériau thermoplastique dur (méthacrylate), est composé de plusieurs valves réunies et articulées entre elles et comporte une minerve pour le maintien de la tête. Outre son rôle efficace de maintien, il est également apprécié pour sa relative facilité de mise en place. Le corset Garchois n’est plus utilisé aujourd’hui que dans son cadre d’attribution d’origine (Traitement des scolioses paralytiques) mais est également utilisé sur un grand nombre de pathologies nécessitant elles aussi un maintien ou une correction du dos avec ou sans têtière. 

Pierre

Je m’appelle Pierre, j'ai 18 ans. Je sors d'un bac S et j'ai toujours été attiré par le secteur du paramédical. Je suis originaire du sud de Vienne et je suis passionné par le cyclisme.

Voici un appareil que j'ai pu réalisé lors de mon stage à St-Etienne. Il s'agit d'un releveur de pied en carbone. J'ai réalisé l'embrasse en carbone du mollet, la semelle pré-fabriquée ainsi que la finition de l'appareil en toute autonomie. Cette orthèse à pour but de palier à la déficience des muscles releveurs du pied chez un adulte (qui se traduit par l'impossibilité de passer le pas lors de la marche). 

Ludovic

Bonjour, je m’appelle Ludovic Nectoux, j’ai 20 ans. Je suis diplômé d’un bac S obtenu à l’Université de Bourgogne, région dont je suis originaire. J’ai rejoint l’ISTM fort d’une première année passée à la faculté de Médecine de Dijon. 
Mes passions tournent autour du sport, et notamment le rugby qui a fait partie intégrante de ma scolarité passée dans le Centre Régional d’Entraînement et de Formation de Dijon, ainsi que les sciences du corps humain. Passionné par la profession d’Ortho-Prothésiste c’est avec grand plaisir que j’ai effectué mon premier stage à l’entreprise LAGARRIGUE et plus particulièrement à l’agence de Paris Clichy
Durant ces quatre semaines j’ai découvert de nombreuses techniques de fabrication associées à l’appareillage orthopédique et notamment le montage de deux orthèses cruro-jambières. Celles-ci possèdent deux articulations libres à axe déporté destinées aux patients déficitaires du quadriceps. Elles se prolongent aux extrémités inférieures par deux tourillons indiquant que les deux orthèses se portent avec des chaussures orthopédiques.
Une déficience du quadriceps apparaît chez un patient au système neurologique atteint, c’est parfois le cas après certains traumatismes, après un AVC, en cas de syndrome post-poliomyélite, ou dans plusieurs autres pathologies.

Margaux

Je m'appelle Margaux, j’ai 21 ans et je suis originaire de la Haute-Savoie. Diplômée d’un bac S, j’ai intégré le BTS prothésiste-orthésiste après avoir validé ma première année de licence en STAPS. Mes passions sont les sports de montagne mais surtout la moto. J’ai connu le métier d’ortho-prothésiste au travers de mon environnement familial. En effet, ma sœur aînée porte une prothèse esthétique à l’avant-bras suite à une agénésie (arrêt partiel de développement d’un organe avant la naissance).
Les rôles fonctionnels et sociaux qu’apportent cette prothèse dans le quotidien de ma sœur m’ont poussés dans ce choix de carrière.
J’ai effectué mon premier stage à Grenoble où j’ai pu assister l’orthoprothésiste que je suivais dans la confection d’une genouillère sur mesure. Suite à une fracture du plateau tibial, cette orthèse articulée en polyoléfine a pour objectif de permettre une reprise de la marche."

Yannick

Bonjour, je m’appelle Yannick, j’ai 28 ans, je suis originaire de Montpellier et je suis en reconversion professionnelle après avoir exercé le métier d’enseignant en activité physique adaptée (APA) durant 6 ans.Mes centres d’intérêts tournent autour du sport, des sorties et voyages en nature.

Durant mes années d’exercices en tant qu’enseignant APA, j’ai pu m’épanouir dans le milieu paramédical et c’est tout naturellement que je souhaite poursuivre ma vie professionnelle dans ce secteur passionnant.

J’ai effectué mon premier stage chez Protéor Montpellier où j’ai eu l’occasion de travailler en autonomie sur des corsets et autres orthèses de membres inférieurs. J’ai pu également m’exercer à la prise de moulage sur patient ainsi qu’à la rectification des positifs plâtrés et du thermoformage. Ce stage a été très enrichissant pour moi, et me conforte mon choix de réorientation professionnelle.

Service facile et professionnel

Je crée mon blog